Historique

 

Dès 1974, des habitantes du quartier, militantes de l’Union des Femmes Françaises, proposent bénévolement des animations aux enfants. Sans local, sans subvention, sans ressource et sous l’impulsion de Claudine MARTIN, elles agissent au pied des tours.

En 1983 est déclarée officiellement l’Association Sportive Croix-de-Neyrat Champratel de l’Union des Femmes Françaises (A.S.C.C-U.F.F).

 

En 1988, il est décidé de dissocier les deux entités. L’UFF continue son action indépendamment et l’Association Sportive de Champratel (ASC) développe son action en direction de la jeunesse.

 

Au cours des années 90, l’ASC a connu un développement conséquent : augmentation constante des différents publics : enfants-jeunes-adultes, professionnalisation des intervenants, embauche d’un directeur permanent et accès à des locaux indépendants.

 

En 2004, le Conseil Général du Puy de Dôme et la Ville de Clermont-Ferrand reconnaissent l’expertise et l’approche professionnelle des intervenants en signant une convention de partenariat. Cette reconnaissance a permis de renforcer la qualité du service rendu à la population du quartier.

 

En 2011, l’Association Sportive de Champratel devient l’Association Socioculturelle de Champratel.

 

Les principes de l’association

 

L’ASC est une association loi 1901, qui rassemble au sein du quartier de Champratel, des personnes physiques et morales dans le respect des valeurs républicaines.

Toutes ses actions s’inscrivent dans le développement social local dans un but socio-culturel et éducatif.

Son but est de développer des actions en direction des jeunes et des familles, en améliorant et privilégiant l’insertion sociale des personnes et la prévention de la marginalisation de la jeunesse.

Dans le quartier, l’association tend à contribuer par l’observation et des échanges, à comprendre et à répondre aux problématiques sociales de son territoire par des projets adaptés.

En partenariat avec tous les acteurs locaux du quartier, elle oeuvre au développement du lien social visant à améliorer la qualité de vie des habitants du quartier. Elle constitue un maillon entre les habitants de toutes générations, et l’interface avec les institutions.

L’accompagnement réalisé au quotidien permet de stimuler des jeunes et des familles par le biais d’activités socio-culturelles, d’établir une relation de qualité qui vise à donner ou redonner confiance aux habitants du quartier de Champratel notamment depuis la mise en oeuvre du programme de renouvellement urbain.

La proximité et la capacité d’expertise des intervenants participent à une réelle veille éducative et permettent d’analyser et d’ajuster les projets en fonction des réalités du terrain.

 

L’Association Socioculturelle de Champratel oeuvre dans le cadre des lois et des décrets de l’action sociale.

Ses convictions

 

L’Association Socioculturelle de Champratel s’appuie sur :

  • la singularité et potentialité de chacun, dans le respect de la personne, avec ses différences et la confidentialité nécessaire ;
  • le respect de l’usager dans sa liberté individuelle, avec prise en compte de ses droits et devoirs ;
  • la croyance en la capacité de changement de chacun, par une non stigmatisation des difficultés ;
  • l’importance de la famille qui doit rester, dans la mesure du possible, le 1er lieu d’éducation et de socialisation ;
  • l’inscription de l’action dans la durée, pour obtenir l’implication active de tous dans une relation de confiance ;
  • la déontologie propre aux intervenants socio-éducatifs (non-jugement, discrétion, confidentialité...) ;
  • les principes de laïcité.

 

 

Une présence sociale forte

 

L’ancrage territorial fort de l’association et l’ancienneté des intervenants permettent une immersion au cœur du quartier. Une présence physique marquée et régulière aide à la mise en place d’une relation éducative de confiance avec les usagers.

Cette présence se concrétise par une fréquentation régulière des espaces publics où se trouvent les usagers.

Les lieux et moments choisis impliquent de la part du personnel une bonne connaissance du quartier et de ses « rituels ».

 

Cette pratique s’adresse plus spécifiquement :

-       aux jeunes et jeunes adultes « hors structures », souvent en situation de rupture ou risquant de l’être

-       aux adultes non concernés directement par nos actions et qui ne participent que très peu à la vie sociale du quartier.

 

 

Les actions développées sur le territoire

 

1 – la mise en œuvre d’un accueil de loisirs adressé aux jeunes de 6 à 12 ans

2 – le développement d’actions d’animations éducatives et sociales en faveur de la jeunesse

3 – la conduite d’actions en direction des adultes

4 – le développement d’actions visant à accompagner la fonction parentale

5 – la mise en œuvre de toute initiative visant à améliorer la qualité de vie des habitants

 

Les financeurs

 

Les ressources financières de l’Association proviennent essentiellement de financements privés, publiques et de droit commun (Etat, collectivités territoriales) et de la Caisse d’Allocations Familiales du Puy de Dôme.

 

L’Association Socioculturelle et le Collectif de Champratel

 

Le Collectif est l’émanation du fonctionnement « historique » des acteurs locaux ;  il formalise le travail qui existe dans le quartier entre les partenaires associatifs et institutionnels de terrain. Il participe à la définition d’un projet commun pour Champratel en terme d’objectifs et de moyens pour les atteindre ; ceci en assurant une cohérence et une complémentarité des projets.

 

Le Collectif réfère son action aux principes de la démocratie, de la laïcité et de la solidarité et garantit qu’en son sein, les associations se gardent de tout prosélytisme et de toute pression d’ordre culturel, économique, social, politique ou religieux. 

 

Son rôle est d’élaborer et mettre en œuvre un programme d’actions dans le cadre budgétaire prévu pour développer un lien social dynamique et citoyen avec les habitants, les écoles et autres lieux. 

 

L’ASC, tout en gardant son identité et ses missions, adhère aux finalités du Collectif :

-       maintenir et développer des relations harmonieuses dans le quartier

-       définir un cadre de vie agréable

-       améliorer l’image du quartier

-       œuvrer dans le respect des générations et des cultures.

 

 

Ceci est un résumé, mais vous pouvez récupérer/consulter l'intégralité du projet associatif auprès de la Direction de l'A.S.C.